24 rue Sennecey 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Pourquoi s’entretenir

Pourquoi s’entretenir

Dans l’épître de Paul aux Ephésiens au chapitre 5 et au verset 19 ;
nous y découvrons ceci :
« Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur ».

L’apôtre encourage l’église d’Ephèse à s’entretenir non pas seulement individuellement mais aussi à chaque fois que ces hommes et ses femmes se réunissaient afin de rendre grâces à Dieu, d’apporter un culte à Dieu parce qu’Il est grand et digne de louanges mais également d’apporter sa reconnaissance au travers du fruit de ses lèvres qui témoignent ce qui se trouvent dans leurs cœurs.

Que signifie « entretenez-vous » pour nous aujourd’hui ?

C’est maintenir en bon état notre âme. Conserver la foi dans le but faire la faire durer dans le temps, de la prolonger jusqu’au bout de notre vie. Garder le bon dépôt et obtenir la promesse du salut. C’est se nourrir et chanter ensemble toutes les vérités que Dieu donne dans sa Parole. Partager et faire ensemble de bonnes choses en oeuvres et en paroles afin de consolider les liens de l’amour dans l’église et de conserver le mystère de Dieu à son égard. C’est avoir un cœur qui chante, une âme qui déborde de joie, de se savoir être aimé par un si grand Dieu. Le louer pour ce que Dieu est, ce qu’Il a fait et ce qu’Il fera encore pour nous aujourd’hui comme pour les premiers chrétiens de l’église primitive. C’est de s’édifier ensemble dans la présence de notre Seigneur.

Voilà quelques raisons qui poussent des hommes et des femmes de notre génération à se réunir afin d’entretenir leur vie de piété.
Ils désirent s’entretenir mais pas de n’importe quelle façon et de n’importe quoi ?
Simplement en suivant ce verset suivant où l’apôtre Paul donne un autre éclairage lorsqu’il écrit aux Colossiens chapitre 3 versets 16 et 17.

« Que la parole de Christ habite en vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs en vertu de la grâce. Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père ».

Par-dessus tout, la parole doit demeurer au centre de nos rencontres, pas seulement un peu mais dans toute sa richesse, abondamment. Nous devons nous en instruire en chantant et nous exhorter ensemble, c’est-à-dire nous encourager par des cantiques à suivre et pratiquer la volonté de Dieu.

N’est ce pas dans la parole de Dieu, dans la bible que nous trouvons le livre des psaumes dont le terme hébreu (sephai tehillim) signifie « livre de louanges » et dans le mot grec (psalmoi) donne cette traduction « poèmes chantés avec accompagnement d’instrument de musique ».

Dieu n’est il pas la seule source d’inspiration de ces nombreux auteurs des psaumes dont David est le plus connu mais tous ces cantiques spirituels sont recueillis, écrits dans sa parole encore pour nous aujourd’hui.

Le psaume 119, le plus long comporte 22 strophes de 8 versets dédiés uniquement à la Parole de Dieu.

De nombreux psaumes de louanges, avec cette même expression commune « Louez l’Eternel.. »

Les cantiques des degrés (Ps. 120 à 134) chantés par le peuple lors de la montée des marches pour se rendre au temple de Jérusalem qui se trouve sur les hauteurs de la ville.
Après ces quelques mots, je t’encourage à prendre en considération toutes ces réalités dans l’église.

Je t’invite à nous rejoindre dans nos différentes réunions afin que nous puissions nous entretenir ensemble dans notre foi par la parole de Dieu mais aussi chanter et célébrer notre grand Dieu, dire merci à Jésus pour l’oeuvre de la croix où il nous a acquit un si grand salut.
Philippe FACHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *