24 rue Sennecey 50100 Cherbourg-en-Cotentin

Vers le soir la lumière paraîtra

Vers le soir la lumière paraîtra

Le monde vit une période difficile pour la majorité de ses habitants. Chaque personne, à son niveau et dans l’échelle de son environnement proche, essaie de trouver une lueur de solution pour un avenir meilleur. Les dirigeants, les scientifiques, les artistes et autres leaders d’opinions font de leur mieux pour y parvenir, mais c’est comme si nous sommes au soir de l’humanité. Et la Parole de Dieu dit que vers le soir la lumière paraîtra « Zacharie14 :7 ».

Le soir signifie le crépuscule de la journée. Le texte hébraïque de Genèse utilise le terme Erev. Ce dernier désigne cette période de coucher du soleil, la perte de ce qui nous éclaire, la disparition de ce qui nous permet de voir et de distinguer les choses selon qu’elles soient bonnes ou pas à réaliser pour nous.

Toutefois, nous trouvons auprès de Dieu, au fond de son coeur, un amour qui nous éclaire et qui ne peut pas s’éteindre car il est éternel. En effet, cet amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce qu’il a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous ne soyons pas condamnés mais que nous vivions par lui « 1 Jean 4 : 9 ». Dieu a tout prévu en Christ.

Alors comment vivre par son amour ? C’est-à-dire rester dans la lumière toute sa vie et voir distinctement son royaume. Il faut donc naître de nouveau. Ce qui est né de la chair est charnel, et ce qui né de l’Esprit est spirituel « Jean 3 : 3 – 6 ». Venons donc à lui, le Seigneur Jésus-Christ, il est la lumière du monde, il permet à ce que personne ne marche dans les ténèbres « Jean 8 : 12 ». Il baptise d’eau et du Saint-Esprit. Par conséquent, nous ne vivrons plus dans les ténèbres, il est notre lumière dans la vie éternelle.

Nous nous jugeons nous-mêmes lorsque nous fuyons la VÉRITÉ. Ce jugement est que, la lumière étant venue dans le monde, les humains ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises « Jean 3 : 19 ». C’est pourquoi il y a la honte à dire tout haut ces actes réalisés dans le secret. Ces actions constituent un péché, le rejet même de la parole de Dieu sensée nous éclairer à tout moment.
Dans ce cas, comment venir à Jésus-Christ ? Si quelqu’un veut venir après Jésus-Christ de Nazareth, le Messie, le Fils du Dieu vivant « Matthieu 16 : 24 » :

– qu’il renonce à lui-même, abandonner les œuvres ténébreuses et la vie de péché,
– qu’il se charge de sa croix, prendre sa responsabilité, se repentir et s’approcher de lui,
– qu’il le suive, dans ses œuvres selon le témoignage et la lumière de sa parole.

Le fait de venir à Jésus est d’une part le choix le plus difficile à réaliser, et d’autre part il est le meilleur à faire. Lorsque la parole de Jésus-Christ touche votre cœur, il se passe toujours quelque chose.

Didier QUINGARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *